Keynote_ATR

L’organisation d’Agile Tour Rennes 2014 a le plaisir de vous présenter la Keynote de Christophe Thibaut

logo-Agile-Renneslogo

Vingt fois sur le métier..

Aujourd’hui c’est à la mode, tout le monde est Agile. Mais qu’est-ce qu’être Agile au fond ? C’est bien sûr privilégier la communication directe et la collaboration, embrasser le changement, rechercher la simplicité.. C’est aussi cultiver l’excellence technique, sans laquelle l’Agile devient Fragile.

Or, pour cultiver l’excellence – et mieux répondre aux enjeux et contraintes du client – il faut apprendre. Apprendre quoi ? Ce que les écoles (d’ingénieurs ou
autres) n’enseignent pas : il faut apprendre son métier de développeur. C’est ici que l’effet de mode s’arrête et que l’on retrouve les vieilles habitudes. On apprend très lentement, au travail, et les leçons, si tant est que l’on soit au rendez-vous pour les recevoir, sont cher payées. On n’est pas là pour apprendre, d’ailleurs, mais pour produire.

Et pourtant, où et quand pourrait-on apprendre à développer ailleurs qu’au travail ? Pas à l’école. Pas dans sa chambre. Mais sur son projet, en équipe, tous les jours. Pourquoi est-ce difficile ? Ce n’est pas l’information qui manque. (Connaissez vous une seule pratique de développement qui ne serait pas décrite sur internet ?) C’est plutôt que dans le monde du travail les modèles mentaux – pour ne pas dire les clichés – ont la vie dure : spécialisation, performance individuelle, processus… L’informatique c’est l’usine !
Le fait que nos projets, Agiles ou pas, se terminent tous invariablement « à l’arrache », et ne nous permettent donc pas de prendre le temps de progresser dans notre art, constitue sans doute l’ironie la plus remarquable de cette « industrie ».
C’est l’histoire du développeur qui n’a « pas le temps d’écrire des tests, avec tous ces bugs à corriger ! ».
Apprendre à progresser de manière continue en équipe, c’est à la fois simple et difficile. Simple, car il existe des pratiques élémentaires reconnues, et ce depuis qu’il existe des équipes de développeurs. Elles sont faciles à mettre en oeuvre. Il suffit de le décider. Difficile : il faut le décider. Et pour cela il faut changer les modèles, car ces pratiques mettent l’accent non sur le process, les tâches, les rôles, mais sur le feedback, sur la diffusion du savoir-faire, sur la culture du savoir-être. Adieu, « l’usine logicielle »! Dans cette keynote, je tenterai de lancer quelques balises sur la voie de l’excellence, en vous parlant du métier de développeur tel que je l’observe depuis deux décennies.

PS : Cette keynote est garantie sans recette miracle. Les termes tels que « scalabilité », « digitalisation », « innovation disruptive », « serious games », et
« Toyota Way » en ont été soigneusement extirpés.

 


 

Biographie

Christophe Thibaut est Consultant Senior chez OCTO. Fort de 25 ans d’expérience en développement logiciel, il conseille les grands comptes sur la mise en oeuvre de démarches permettant de livrer plus vite de meilleures applications. Son expertise s’appuie sur un apprentissage en continu des méthodes et des modèles. C’est également un facilitateur et un coach, un observateur attentif, pratiquant l’écoute active.

Communiquant reconnu au sein de la communauté agile, Christophe intervient régulièrement dans les conférences Agile France, Software Practice Advancement, XP Days, ainsi qu’à l’USI. Il est un des cofondateur du dojo de programmation. Au sein d’OCTO, Christophe diffuse les pratiques de développement telles que TDD ainsi que la philosophie du management de projet agile. Il forme des coaches agiles, et contribue, en facilitant de nombreux ateliers, à la vision partagée de l’entreprise.